Le maître Zen et le scorpion

29/11/2019

Un Maître Zen vit un scorpion se noyer et décida de le tirer de l'eau.

Lorsqu'il le fit, le scorpion le piqua.

Par l'effet de la douleur, le maître lâcha l'animal qui de nouveau tomba à l'eau, en train de se noyer.

Le maître tenta de le tirer nouvellement et l'animal le piqua encore.

Un jeune disciple qui était en train d'observer, se rapprocha du Maître et lui dit :

  • « Excusez-moi Maître, mais pourquoi insistez-vous ??? Ne comprenez-vous pas qu'à chaque fois que vous tenterez de le tirer de l'eau il va vous piquer ? »

Le maître répondit:

  • « La nature du scorpion est de piquer et cela ne va pas changer la mienne qui est d'aider. »

Alors, le maître réfléchît et à l'aide d'une feuille, il tira le scorpion de l'eau et lui sauva la vie.

Puis s'adressant à son jeune disciple, il continua:

  • « Ne change pas ta nature si quelqu'un te fait mal, prends juste des précautions. Les uns poursuivent le bonheur, les autres le créent. Préoccupe-toi plus de ta conscience que de ta réputation. Parce que ta conscience est ce que tu es, et ta réputation c'est ce que les autres pensent de toi... Quand la vie te présente mille raisons de pleurer, montre-lui que tu as mille raisons pour sourire.»

Alors, si en ce jour, la Vie se présente à vous sous une forme qui vous « pique », souvenez-vous de cette petite histoire : prenez des précautions, mais ne changez pas votre nature, ne vous préoccupez pas de ce qu'autrui pense de vous et surtout... gardez le sourire !


Le monde porte en lui une grande force spirituelle, mais celle-ci a été occultée par la prédominance de la pensée matérialiste.Si le monde dans lequel tu vis est une réalité avec laquelle tu dois composer, cette réalité n'est que relative. S'y identifier totalement, c'est lui laisser prendre son ascendant sur toi et croire que la finalité terrestre...

La quête de soi, la quête du Soi, constitue la vraie finalité du grand voyage que tu entreprends dès le jour de ta naissance. Enfant, tu étais complètement liés à cette quête et, dans ton insouciance et ton innocence, tu ne faisais qu'un avec elle. Peu à peu tu es sorti de cette unité car les lois de l'incarnation t'ont...